Naroom
Bonjour cher Naroomien(ne) ! Voici les nouvelles du moment!

Le forum:
* Thème sur les emblèmes de cartes de jeu


La Galerie:
* Blog de galerie: "http://naroom.overblog.com/"



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7827

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Mer 6 Mai - 23:21
Akiho fut coupée à plusieurs reprises avant de pouvoir terminer ses explications. Rinji admirait assez sa maitrise de soi. Lui-même aurait surement râlé. Ce comportement hautain était si rageant...

" Oui, voila… donc Maru a tout avoué et nous sommes donc venus ici pour discuter avec vous de la suite des événements. Il se trouve que de nombreux dommages ont été commis, et les villageois demandent réparation alors…
- Oui oui, il n’y a pas de problème. Cette affaire sera vite réglée croyez-moi.

Rinji leva un sourcil, dubitatif. Sa camarade semblait être aussi septique que lui.

- Mais enfin… Qu’est-ce qui t’a pris? Tu es idiot où quoi? Nous ne t’avons pas élevé comme ça! Après tout ce qu’on a donné pour ton éducation! C’est une honte pour la famille!

Le mednin retenu de justesse un commentaire. Le comportement des parents commençaient vraiment à lui courir sur le haricot. Mais ils étaient adultes et comme il l'avait dit plus tôt, il devait le respect aux ainés. Enfin, pour le coup, il se demandait si ces ainés-là en valait vraiment la peine...

- Tout ce que nous voulons, c’est être sûr qu’il ne recommencera pas, qu’il ait apprit la leçon. Et justement, je pensais qu’une solution au dédommagement, ce serait...

Rinji tiqua en constatant qu'on coupait une nouvelle fois la parole à sa collègue. Surtout pour remettre sur le tapis leur saleté de richesse. Ce n'est pas avec de l'or qu'on élève un enfant. Il ne faut avoir lu le dictionnaire pour savoir une telle chose. Les valeurs des parents du jeune garçon étaient réellement erronées. Et puis, séquestrer Maru dans sa chambre n'était pas une solution. Ils allaient finir par rendre leur propre fils timbré!!

- Euh… vous êtes ses parents, alors vous le connaissez peut-être mieux mais…

Décidément, on ne prenait vraiment pas les genins en considération dans ce bâtiment. C'était irritant au possible. Il posa sa main sur l'épaule de sa nouvelle camarade pour la soutenir au moins moralement.

En fait, il me semble qu’il y ait une meilleure solution. Qui ne vous fera pas dépenser un sous en plus. C’est que Maru rende divers service aux personnes auxquelles il a fait du tord. [...]
- Il n’est pas question que notre fils montre à tout le monde ses torts. Nous avons une réputation à tenir. Et puis, les tâches seront humiliantes pour des personnes de notre rang. Pour ça, il y a déjà des ninj… Bref, il ne fera pas ce travail. Nous paierons tout simplement. Et le reste ne vous regarde absolument pas.

Ok, là c'était vraiment trop pour Rinji. Il explosa et pesta dans son coin, en croisant les bras.


- Ha! Quel bel exemple ils donnent à leur fils! Ils ont le sens des responsabilité, c'est le moins qu'on puisse dire.

Écoutez, moi je crois que le mieux est de demander à Maru ce qu’il en pense. Après tout c’est lui le principal concerné.
- Il n’a rien à dire après ce qu’il a fait.
- Et si j’avais envie de parler, hein?
- Bien dit, gamin!! Se laissa emporter Rinji en levant un pouce vers le plus jeune.
- Peut-être bien que moi j’ai envie de faire ça? Comme ça, tout le monde pourra voir que vous ne savez même pas tenir votre fils, alors un hôtel… Je me demande ce que les gens vont en penser. Oui, finalement, je crois que je vais réparer moi-même mes fautes.  
- Il n’en est pas question!
- Monsieur, je crois qu’il a fait son choix.

Rinji soupira, fatigué d'avance.

- Ce n'est pas comme s'il avait réellement le choix en fait. Il s'approcha du garçon et lui lança une pichenette sur le font. L'attitude du ninja se changea pour faire ressortir le grand-frère qui sommeillait en lui. Il prit une pose d'ainé grondant. Tu as dégradé des biens qui ne t'appartenait pas. Conséquence, les propriétaires sont bien embêtés. Comprends bien que ça ne se fait pas. Tu es en faute et il faut réparer les dégâts. Assumes tes actes. Il fit une petite pause et en profita pour avaler sa salive. Son ton fut moins sévère. Certes, visiblement, on ne t'as pas appris que le monde ne t'appartenait pas! Mais ne prends pas ces travaux d’intérêts comme petite vengeance personnelle sur tes parents. Ils restent tes parents et tu dois rester correct avec eux.

En terminant, il fit un petit sourire à Maru et posa affectueusement sa main sur la tête du plus jeune, frottant avec son pouce là où il avait envoyé son doigt plus tôt. Il retira rapidement sa main après cela et se tourna vers les deux parents.

- Enfin, je tiens à vous rappelez que si vous et vos clients pouvaient dormir sur vos deux oreilles, c'est justement parce que le village est protégé par les ninjas. Ils font tous un travail remarquable. Je ne vais certainement pas autoriser des ignorants les rabaisser de la sorte!! Il croisa ses bras. Et vous avez dû l'oublier mais Kazekage-sama lui-même est ninja.

Il termina par un joli "bande d'imbéciles aveugles" qu'il se garda bien de prononcer à voix haute.


Tsuki Okamino Med'nin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna no Kuni
Nombre de messages : 7229

Feuille de personnage
Taijutsu:
85/100  (85/100)
Ninjutsu:
40/100  (40/100)
Genjutsu:
15/100  (15/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Jeu 7 Mai - 21:54
Akiho se trouva être celle qui prit la parole en première. Tout du moins elle tenta de prendre la parole, ce qui était compliqué lorsqu'elle se faisait interrompre toutes les phrases pour les parents de Maru. bien que la blonde n'arrivait pas à se décider si c'était un problème de charisme chez la plus jeune ou de débilité profonde chez les plus vieux. Ce qu'elle se garderait bien de dire à voix haute.

" Oui, voila… donc Maru a tout avoué et nous sommes donc venus ici pour discuter avec vous de la suite des événements. Il se trouve que de nombreux dommages ont été commis, et les villageois demandent réparation alors…
-Oui oui, il n’y a pas de problème. Cette affaire sera vite réglée croyez-moi.
-Vite réglée ?
-C’est vrai Maru ce qu’on entend ?
-Oui… C’est vrai.
-Mais enfin… Qu’est-ce qui t’a pris ? Tu es idiot où quoi ? Nous ne t’avons pas élevé comme ça ! Après tout ce qu’on a donné pour ton éducation ! C’est une honte pour la famille !
"

On en revenait donc bel et bien à cela. Temari s'y attendait. Depuis le temps elle connaissait bien ce genre de famille. Il était difficile de traité avec elles et lorsque enfin les tords étaient "accepter" il ne restait qu'une honte sur la famille. La juunin se doutait bien de comment allait évoluer la situation. Les parents allaient vouloir étouffer l'affaire le plus rapidement possible mais Akiho fit pencher la balance. Alors Temari mit la conversation difficile sur le compte de la stupidité des parents plutôt que le manque d'assurance de son élève. D'ailleurs... Elle jeta un oeil vers Rinji surprise qu'il n'ait toujours rien dit. Finalement elle eut un petit sourire amusé en regardant vers son deuxième élève.

"En fait, il me semble qu’il y ait une meilleure solution. Qui ne vous fera pas dépenser un sous en plus. C’est que Maru rende divers service aux personnes auxquelles il a fait du tord. De cette manière il comprendra ses erreurs, et cela l’occupera pour un certain temps puisqu’apparemment il a dit qu’il s’ennuyait.
-Qu’il s’ennuyait ? Avec tout ce qu’on lui offre ?
-La n’est pas la question. Il n’est pas question que notre fils montre à tout le monde ses torts. Nous avons une réputation à tenir. Et puis, les tâches seront humiliantes pour des personnes de notre rang. Pour ça, il y a déjà des ninj…
"

Temari fronça les sourcils, comprenant comme il fallait la fin de la phrase. Elle n'était peut-être là qu'en tant que spectatrice mais ses oreilles fonctionnaient parfaitement et sa mémoire n'aurait aucun défaut.

"Bref, il ne fera pas ce travail. Nous paierons tout simplement. Et le reste ne vous regarde absolument pas.
-Ha! Quel bel exemple ils donnent à leur fils! Ils ont le sens des responsabilité, c'est le moins qu'on puisse dire. "

Tient ça y était, Rinji était réveillé... ou plutôt il explosait. D'ailleurs le calme d'Akiho impressionnait assez Temari, personne dans son entourage proche n'aurait supporté aussi longtemps d'être traité de cette façon. Même si dans tous les cas possible les choses se seraient réellement moins bien passé pour le couple...

"Ecoutez, moi je crois que le mieux est de demander à Maru ce qu’il en pense. Après tout c’est lui le principal concerné.
-Il n’a rien à dire après ce qu’il a fait.
- Et si j’avais envie de parler hein ?

-Bien dit, gamin!!
- Peut-être bien que moi j’ai envie de faire ça? Comme ça, tout le monde pourra voir que vous ne savez même pas tenir votre fils, alors un hôtel… Je me demande ce que les gens vont en penser. Oui, finalement, je crois que je vais réparer moi-même mes fautes.
- Il n’en est pas question!

- Monsieur, je crois qu’il a fait son choix.
- Ce n'est pas comme s'il avait réellement le choix en fait. Tu as dégradé des biens qui ne t'appartenait pas. Conséquence, les propriétaires sont bien embêtés. Comprends bien que ça ne se fait pas. Tu es en faute et il faut réparer les dégâts. Assumes tes actes. Certes, visiblement, on ne t'as pas appris que le monde ne t'appartenait pas! Mais ne prends pas ces travaux d’intérêts comme petite vengeance personnelle sur tes parents. Ils restent tes parents et tu dois rester correct avec eux."

Le blondinet était surement allé trop loin mais le couple aussi et Temari était observatrice, alors elle ne dit rien. De toute façon elle-même aurait certainement était beaucoup plus violente à leur âge.

"Enfin, je tiens à vous rappelez que si vous et vos clients pouvaient dormir sur vos deux oreilles, c'est justement parce que le village est protégé par les ninjas. Ils font tous un travail remarquable. Je ne vais certainement pas autoriser des ignorants les rabaisser de la sorte!! Et vous avez dû l'oublier mais Kazekage-sama lui-même est ninja.
-C'est exact, s'exprima enfin la juunin. Je suis sûr qu'il sera heureux d'apprendre comment sont reçu les ninja en mission dans votre hôtel, fit-elle aussi sérieusement que durement. Quoi qu'il en soit Maru fera ses heures d'intérêt généraux envers les familles qu'il a dérangées, je veillerais personnellement à ce que ce soit fait. Tu commencera demain matin par la maison Kaito. Lorsque tu auras fini tu passeras à la deuxième maison que tu as dégradé et ainsi de suite. Compris?"

Temari ne s'adressait clairement plus aux parents, c'était un contrat entre elle et Maru. D'ailleurs sa voix n'était plus vraiment agressive.

"Si quoi que ce soit t'empêche de faire ton travail vient m'en informer. Tu peux aussi t'adresser à Rinji ou Akiho."

Elle pensait bien sûr aux parents mais maintenant que c'était dit ils ne devraient plus poser problème. Mais cette phrase devait aussi montrer à Maru qu'elle lui faisait confiance, qu'elle lui donner une chance qu'il vaudrait mieux ne pas gâcher.


Akiho Numikaze Genin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna
Nombre de messages : 295

Feuille de personnage
Taijutsu:
50/100  (50/100)
Ninjutsu:
15/100  (15/100)
Genjutsu:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Ven 8 Mai - 19:54
- Et si j’avais envie de parler hein ? 
-Bien dit, gamin!! 



Le jeune ninja n'avait pas dit grand chose jusque là, et Maru ne savait pas si situer par rapport à lui. Il n'avait pas l'ai antipathique mais pas non plus amical envers lui. Maru avait tout de même noté qu'il était de plus en plus énervé par l'attitude de ses parents et sa dernière remarque montrait qu'il prenait parti du jeune garçon. Enhardi puisqu'il n'était plus tout seul face à ses parents il continua : 

Peut-être bien que moi j’ai envie de faire ça? Comme ça, tout le monde pourra voir que vous ne savez même pas tenir votre fils, alors un hôtel… Je me demande ce que les gens vont en penser. Oui, finalement, je crois que je vais réparer moi-même mes fautes. 
- Il n’en est pas question!

Monsieur, je crois qu’il a fait son choix.
Ce n'est pas comme s'il avait réellement le choix en fait. Tu as dégradé des biens qui ne t'appartenait pas. Conséquence, les propriétaires sont bien embêtés. Comprends bien que ça ne se fait pas. Tu es en faute et il faut réparer les dégâts. Assumes tes actes. Certes, visiblement, on ne t'as pas appris que le monde ne t'appartenait pas! Mais ne prends pas ces travaux d’intérêts comme petite vengeance personnelle sur tes parents. Ils restent tes parents et tu dois rester correct avec eux.



Maru se renfrogna. Il avait faillit le considérer presque comme un grande frère jusqu'à sa dernière remarque. Encore une leçon de morale sur le respect. Un bien grand mot, mais lui, il n'avait finalement jamais su ce que c'était. Finalement, cette Akiho n'était peut-être pas la plus rabat-joie au monde.


[...]


"Si quoi que ce soit t'empêche de faire ton travail vient m'en informer. Tu peux aussi t'adresser à Rinji ou Akiho."



Après les paroles de Temari-sensei, plus personne n'osait dire quoi que ce soit. Akiho se sentait soulagée de 'approbation implicite de son professeur et de l'appui de son partenaire. Jusqu'ici, c'était elle qui avait pris les devants et ne savait pas si elle allait dans la bonne direction. Au moins elle avait fait ce qu'elle pensait être juste. 

- Hum, et bien je crois que tout est dit. Maru, tu sais ce qu'il te reste à faire. Je suis sûre que tu t'en sortiras très bien.

Ce dernier avait à présent complètement changé d'état d'esprit. Le retournement de situation offert par l'équipe était surprenant. Pour une fois, quelqu'un osait tenir tête à ses parents. Même lui, jusqu'ici, n'avait pas osait le faire directement.

- Oui Akiho-san. Je vous promet de tout réparer.

Akiho sourit. De toute évidence, la leçon commençait déjà à rentrer. Elle se tourna vers les Goshi : 

- Bien. Si tout est clair pour vous, je crois que nous n'allons pas vous déranger plus longtemps.

Du coin de l'oeil, Mr Goshi regarda la blonde à couettes. Il se hâta alors de répondre à sa subordonnée, en s'inclinant devant elle (visiblement de façon douloureuse) :

- Parfaitement, mademoiselle. Nous comprenons. Et au nom de Maru, nous présentons officiellement des excuses.

Akiho ne put s'empêcher de penser que c'était en leur nom qu'ils devaient également s'excuser, mais ne releva pas. Tout ce qu'elle voulait c'était sortir de cet affreux endroit et être le plus loin possible de ces individus. En tout cas, même si c'était hypocrite, la politesse du gérant lui faisait plaisir. Elle savait qu’il lui en coûtait de lui parler comme ça.

- Hum... Oui... Et bien, au plaisir...

Et Akiho s'empressa de leur tourner le dos et de se diriger vers la sortie.
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7827

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Ven 8 Mai - 22:46
Visiblement, la mission touchait à sa fin. Temari donna un lieu de rendez-vous pour le lendemain à Maru. Il devait réparer ce qu'il avait fait. Les prochains jours n'allaient pas être marrants pour lui. En même temps, c'est ce qui arrivait quand on faisait des bêtises... Il fallait assumer derrière.

Le mednin suivit sa collègue jusque dehors. L'ambiance de l'hôtel ne lui plaisait pas des masses. Alors dès qu'il mit les pieds dehors, il souffla soulagé.

- Bon, et bien c'est une mission qui s'est bien déroulée. Il se frotta la tête. Ils manquaient pas d'arrogance ces parents... J'ai perdu mon sang-froid.


Tsuki Okamino Med'nin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna no Kuni
Nombre de messages : 7229

Feuille de personnage
Taijutsu:
85/100  (85/100)
Ninjutsu:
40/100  (40/100)
Genjutsu:
15/100  (15/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Dim 10 Mai - 16:50
"Bon, et bien c'est une mission qui s'est bien déroulée. Ils manquaient pas d'arrogance ces parents... J'ai perdu mon sang-froid.
-Des fois il faut savoir remettre certaine personne à leur digne place."

Temari croisa les bras et soupira. Puis elle se tourna vers les deux genins avec un petit sourire sur les lèvres.

"Vous avez bien mené cette mission, j'espère que les quelques petits désagrément vous seront profitable pour les prochaines et que vous ne ferez pas les mêmes erreurs. J'irai faire le rapport à Kazekage-sama en attendant vous êtes libres jusqu'à la prochaine mission."


Akiho Numikaze Genin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna
Nombre de messages : 295

Feuille de personnage
Taijutsu:
50/100  (50/100)
Ninjutsu:
15/100  (15/100)
Genjutsu:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Dim 10 Mai - 20:39
"Bon, et bien c'est une mission qui s'est bien déroulée. Ils manquaient pas d'arrogance ces parents... J'ai perdu mon sang-froid.
La mission terminée et la jeune femme enfin sortie, Akiho se relâcha : 
 - De l'arrogance ! Pire que ca ! en plus ce sont d'affreux parents ! Argh ! j'aurai voulu leur botter le ...
Se rappelant la présence de sa sensei, Akiho se tût. 

-Des fois il faut savoir remettre certaine personne à leur digne place."
"Vous avez bien mené cette mission, j'espère que les quelques petits désagrément vous seront profitable pour les prochaines et que vous ne ferez pas les mêmes erreurs. J'irai faire le rapport à Kazekage-sama en attendant vous êtes libres jusqu'à la prochaine mission."


Akiho soupira. Elle n'aurai jamais pensé que cette mission serait aussi fatigante. Mais elle avait géré sa première mission et Temari-sensei n'avait pas été trop déçue d'eux de toutes évidence. Et le travail d'équipe aec Rinji-san avait fonctionné.
- Pfiou... Et maintenant, qu'est-ce que vous allez faire? Il est encore tôt et personnellement, je n'ai pas encore envie de rentrer chez moi.
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7827

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Dim 10 Mai - 20:42
" J'irai faire le rapport à Kazekage-sama en attendant vous êtes libres jusqu'à la prochaine mission.
- Hai, Temari-sensei.
- Pfiou... Et maintenant, qu'est-ce que vous allez faire? Il est encore tôt et personnellement, je n'ai pas encore envie de rentrer chez moi.
- Je dois retourner au SunaTea. Je dois parler à Tsuki-sama de mon travail à l'hôpital.


Tsuki Okamino Med'nin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna no Kuni
Nombre de messages : 7229

Feuille de personnage
Taijutsu:
85/100  (85/100)
Ninjutsu:
40/100  (40/100)
Genjutsu:
15/100  (15/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Dim 10 Mai - 21:19
"Hai, Temari-sensei.
- Pfiou... Et maintenant, qu'est-ce que vous allez faire? Il est encore tôt et personnellement, je n'ai pas encore envie de rentrer chez moi.
- Je dois retourner au SunaTea. Je dois parler à Tsuki-sama de mon travail à l'hôpital.
-Comme c'est étonnant. Enfin je devais m'y rendre aussi, alors Akiho si tu veux nous accompagner..."


Akiho Numikaze Genin
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna
Nombre de messages : 295

Feuille de personnage
Taijutsu:
50/100  (50/100)
Ninjutsu:
15/100  (15/100)
Genjutsu:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna   Dim 10 Mai - 21:27
Je dois retourner au SunaTea. Je dois parler à Tsuki-sama de mon travail à l'hôpital.
-Comme c'est étonnant. Enfin je devais m'y rendre aussi, alors Akiho si tu veux nous accompagner..."

- Hum oui bien sûr ! Ca fait un petit moment que je n'y suis pas allée. Et ce sera l'occasion de rencontrer la Tsuki dont tu n'arrêtes pas de me parler Rinji. 

Et l'équipe victorieuse après cette mission se dirigea d'un pas fier vers de nouvelles aventures... au Suna Tea

Fin du sujet.

http://naroom.forumperso.com/t575p15-de-l-implicite-a-l-explicite#15734
 

Première mission pour une nouvelle kunoichi : une course à travers Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ma resolution pour la nouvelle année
» Nouvelle étape pour une nouvelle vie
» Mission pour passer le temps
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Première mission pour Pyro et fourberie de ma part. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naroom :: Villages :: Pays du Vent :: Le reste...-