Naroom
Bonjour cher Naroomien(ne) ! Voici les nouvelles du moment!

Le forum:
* Thème sur les emblèmes de cartes de jeu


La Galerie:
* Blog de galerie: "http://naroom.overblog.com/"



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une admission en urgence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Profil

MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Jeu 12 Sep - 14:08
Quelqu'un frappa à la porte. Au début, Fubuki n'y prêta pas attention, sans doute les deux gardes qui se chamaillaient encore. Puis, voyant qu'il n'y avait pas de réponse, on frappa de nouveau. Ce ne devait pas être les gardes, vu qu'ils avaient déjà eu du mal à lui donner du papier. Il sourit un instant. Un prisonnier avec un tant soi peu d'intimité? Il espérait que ce fut Shizune et que les expériences pourraient commencer. Il alla donc devant la porte et l'ouvrit à la volée. Quelle ne fut pas sa tête en voyant les deux hommes devant lui. Il avait trop hâte de travailler avec la med-nin que son visage en fut presque déconfit. Il ne reconnut pas du tout Kotetsu. Il n'avait entendu sa voix que vaguement et le brève échange qu'ils avaient eu avec les deux gardes en faction ne lui avait pas attiré l'attention.

Après avoir recomposé son facial d'un air plus normal, il s'écarta pour les laisser entrer.


Bonjour messieurs, que puis-je pour vous? Vous n'êtes pas là pour m'envoyer à échafaud, me trompe-je?

Il sourit amicalement, c'était les premières personnes autre que Shizune à venir lui faire une petite visite, même s'il doutait qu'elle n'était pas de courtoisie. A part les infirmières qui évitaient de lui parler pendant qu'elles faisaient leurs contrôles de routine et les gardes qu'ils ne lui adressaient pas la parole, il n'avait personne pour parler. Il était quand même content, malgré les premières apparences, d'avoir quelqu'un qui lui tenait compagnie. Même s'il n'arrivait pas à donner sa confiance comme il le faisait avant aux gens, il ne pouvait se résigner à une vie solitaire. Il lui fallait parler.
Admin Admin
avatar
Profil

Nombre de messages : 973

Feuille de personnage
Taijutsu:
0/0  (0/0)
Ninjutsu:
0/0  (0/0)
Genjutsu:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Dim 15 Sep - 22:23
Nos deux larrons entrèrent d'un bon pas dans la chambre d'hôpital mais l'atmosphère ne tarda pas à être plombée. Le "prisonnier" sentait la déprime à plein nez! 

-Bonjour messieurs, que puis-je pour vous? Vous n'êtes pas là pour m'envoyer à échafaud, me trompe-je?
-A "les chats faux?" 

Un petit silence s'installa durant lequel on put voir Kotetsu s'immaginer Fubuki parmi une bande de jeunes filles déguisées en chat en train de faire semblant de le griffer. Izumo soupira et décida d’ignorer son coéquipier.

-Tout juste, nous sommes venus vous poser des questions dans le cadre de notre enquête. Soupira-t-il avec détachement.
-Crois bien que nous sommes désolés de devoir te confiner ainsi. C'est une simple mesure de précaution, bien entendu, dès que nous aurons éclairci quelques points avec toi...euh vous, vous serez libre de quitter cette chambre sinistre!
-Bien-sûr tant que cette affaire n'est pas close (et quelque soit son issue) vous devrez rester au village. Et pour s'assurer que vous y resterez bien, vous serez mis sous surveillance.
-Mais pas d’exécution de prévue pour le moment! Et puis, j'ai cru entendre des rumeurs sur un ange gardien qui travaillait d'arrache-pied pour sauver ta peau...


Un discret clin d’œil plus tard, Izumo reprit.
-Voudriez-vous bien vous plier à notre interrogatoire?
Invité
Profil

MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Mar 17 Sep - 21:27
Les deux gaillards avaient l'air plutôt bon enfant. Leur compagnie n'était pas pour déplaire à Fubuki qui les invita à s’asseoir sur ces chaises d'hôpital, celles destinées aux visiteurs.

Veuillez pardonner le manque de luxe à vos sièges, Messieurs... dit-il, sur un ton faussement noble. Je vous prierais de me tutoyer, je ne veux pas... Paraître plus vieux...

Il s'installa face à eux, sur le lit. N'ayant pas refusé leur interrogatoire, sans le dire de vive voix, cette invitation ne laissait pas de place au doute.

Je vous écoute...

Son cerveau se mit en marche. Il avait un ange gardien qui travaillait d'arrache-pied pour sauver sa peau? Serait-ce Shizune? Serait-ce pour ça qu'elle n'était pas encore venue? Il avait mille et une questions à leur poser, mais, par respect pour ses défunts parents, il se tut, attendant patiemment l'interrogatoire. Il ferait ses demandes après, s'il n'oubliait pas.
Admin Admin
avatar
Profil

Nombre de messages : 973

Feuille de personnage
Taijutsu:
0/0  (0/0)
Ninjutsu:
0/0  (0/0)
Genjutsu:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Dim 6 Oct - 1:03
En bons ninjas Kotetsu et Izumo étaient préparés et ils avaient bien-sûr réfléchi à ce qu'ils allaient demander au jeune homme! Surtout Kotetsu qui, la veille, avait pris bien trop d'alcool pour que quiconque le connaissant ne le remarque pas. Bien sûr il tenaient bien les apparences et avait l'air aussi frais qu'à l'accoutumée mais cette nuit à faire le pilier de comptoir avec son ancien coéquipier ne l'aidait pas franchement à avoir les idées claires. Il avait passé l'âge, bon sang! Sur cet amer constat, il redevint sérieux et tenta de faire son travail au mieux:

-Bien, tout d'abord, reconstituons les faits. Improvisa-t-il. Tu dis avoir déserté ton village...Tu viens de Kiri, c'est bien ça? Quelles étaient tes motivations?
-Étais-tu alors en mission?
Invité
Profil

MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Mer 9 Oct - 20:33
Lorsque le ninja qui prit la parole pour poser la première question demanda s'il venait bel et bien de KIRI, Fubuki sourit un instant. Il n'avait pas l'air de connaître toute l'histoire, ou alors il jouait bien le jeu pour voir si tout ce que le jeune déserteur disait était cohérent. C'était donc peut être un test. Mais il savait qu'il allait le réussir.

Je suis désolé de vous décevoir mais... Je viens en réalité d'Iwa no Kuni... et, se tournant vers l'autre Je n'étais pas en mission, et ne le suis toujours pas.

Il se demandait s'il devait directement parler de sa fuite et des raisons ou s'il devait attendre la question. Il le saurait très bientôt.
Admin Admin
avatar
Profil

Nombre de messages : 973

Feuille de personnage
Taijutsu:
0/0  (0/0)
Ninjutsu:
0/0  (0/0)
Genjutsu:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une admission en urgence.   Mer 9 Oct - 21:29
A la réponse de Fubuki, Kotetsu appuya son front contre ses doigts sous le regard réprobateur de son collègue. Les cernes du gardien et ses yeux rouges ne trompaient personne. On voyait bien qu'Izumo se retenait de placer un commentaire désagréable et s'en suivit un petit silence où, par un accord tacite, il fut décidé que Dupont avec un "t" laisserait Dupond avec un "d" poser les questions.

-Nous voulons bien te croire mais il se peut que ton village ait implanté en toi un jutsu qu'on ne pourrait pas déceler et qui ferait de toi une sorte de marionnette ou un espion.

Kotetsu n'appréciait pas trop que son collègue accuse de la sorte la personne qu'il avait sauvé la veille et lui lança un regard assassin. Izumo ne s'en formalisa pas et lui rendit un regard qui voulais dire "regarde-toi avant de critiquer, moi, je suis professionnel". Izumo continua son interrogatoire.

-Est-ce que tu as vécu un événement étrange dans ton village récemment? Est-ce que tu as un trou de mémoire dans ta vie? Quelque-chose qui pourrait nous éclairer?
 

Une admission en urgence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Résultats admission 2015
» Lettre d'admission
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.
» Papadocratie, Lavalassocratie, Médiocratie Le cas de l’UEH «Etre roi est
» La galerie des Beaux-Arts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naroom :: Villages :: Pays du Feu :: L'Hôpital-