Naroom
Bonjour cher Naroomien(ne) ! Voici les nouvelles du moment!

Le forum:
* Thème sur les emblèmes de cartes de jeu


La Galerie:
* Blog de galerie: "http://naroom.overblog.com/"



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 14:33
Chapitre 1

Tout débute à Suna, village paisible où il y fait bon y vivre. Gaara, le Kazekage, est au commande de ce village… mais pas seulement! Il se trouve plus loin un conseil, bien caché (même si tout le monde sait qu’il existe), dans leur immense salle, du type que quand tu parle, sa résonne pendant trois ans! Moi, vous vous demandez sûrement qui je suis, et bien je me présente, Lily Hatawai! Plus souvent appeler « Miss Gaara », puisque oui, je sors avec ce cher monsieur Gondaime Kazekage! C’est plutôt inattendu étant donner que je suis du genre « hystéro-maniaco-dépressive» et que Gaara est pour ne pas dire, mon contraire! Notre petite tête brûler, est un homme plutôt réservé, calme pour ne pas dire posé voir renfermé! Maintenant, nous vivons ensemble, Gaara, Temari, une blondinette qui lui sert de sœur, Kankuro, son frère et moi! Et on ne peut pas dire que la vie dans cette maison soit reposante! Pauvre Kankuro, lui qui aime dormir, ne rien faire, sur il a une connexion avec Shika!
C’est ici que tout va commençait pour que ma rencontre avec ce si mystérieux Ayame ce fasse! J’étais de séjour chez mon père, qui habite à Oto, pays des rizières, village qui ce situe après Konoha, pour vous dire la distance! Gaara devait mis rejoindre après que sa réunion avec le conseil soit finit! Mais ce que je ne savais pas, c’est que ce si charmant présent, allait m’apporter une bien triste nouvelle.
Je fis un tour dans les rizière de mon père, me reposant sur le petit îlot où j'avais pour habitude d'aller avant. Quand je retourna chez mon père, Gaara était là, Affaler sur le canapé, d’un air si triste qu’il aurait pus en déprimer plus d’un. Alors je m'avança pour le questionner!


« Bonjour Gaara! Qu’es-ce qu’il t’arrive?
-Ah ! Lily, t’es déjà rentré?
- Oui, mais si ça dérange, je peux repartir!
- NON! Cria alors le jeune homme.
- Euh… ok! Bon d’accord! Et sinon, cette tête signifie quoi?
- Ton bannissement de Suna!
- Pardon? Tu peux m’expliquer là, parce que j’ai pas tout suivit!
- Bah, c’est simple pourtant, t’es bannie de Suna!
- Et en quel honneur? Je te saoule, c’est ça?
- C’est pas ma décision! Gueula le jeune homme sur un ton colérique
- Le conseil?
- ... Oui!
- Et en quel honneur?
- D'après eux, tu es un danger pour Suna, du faite de tu vis avec moi et que tu possèdes le Psyco-no-jutsu, tu m'aurais fais un genre de lavage de cerveau. Tu serais une espionne envoyée d'Oto pour détruire Suna.
- ... Et toi, t’as rien dis? T’as pas protesté?
- Non, répondit t-il simplement le visage sans aucune expression! »

Il partit direction ma chambre. Je restai scotcher au canapé, les yeux grand ouvert! Regardant droit devant moi. Le dialogue que je venais d’avoir avec Gaara défilé, résonnant dans ma tête. Cette décision était si brusque et incompréhensive, je me décidai à enfin me bouger. Je partit directement dans le bout de.. "discuter" avec le conseil. Arrivée à Suna avec comme accompagnement, le Kazekage de ses lieux, je me dirigea vers cette fameuse pièce. J’ouvris la porte en fracas et entra! Les quelques conseils de Gaara me passèrent bien sur au dessus.

« Lily! Déclara l’un des vieux assis dans son fauteuil.
- Trop bien! Vous vous rappelez de moi! Magnifique, on arrête pas le progrès à ce que je vois! J’attends des explications! Et faites pas comme si vous ne saviez pas de quoi je parle!
- On pensez te voir beaucoup plus tôt, mais bon! Maintenant que tu est là et que tu demande le pourquoi du comment, il va t’expliquer! Déclara t-il en désignant l’homme assis à coté de lui.
- Euh… oui! Alors…
- Bah va y! Crache le morceau! Je t’écoute le papy! »

Et la main de Gaara resta coller sur son front!

« Bon, Lily. Calme-toi! Me dit-il, Je vous avez prévenu, vous ne m’avez pas écouté!
- Bon! Alors, les explications?
- Et bien… » Commença l'un des membres.

La discussion continua assez longtemps comme ça, mais pour finir, j’avais réussi à faire changer d’avis une bonne partie du conseil… quand aux autres, qui était pour la plupart ceux avec qui je m’étais engueulée, était encore plus décidés à me bannir! Mais j’ai réussi, en quelque sorte, mon coup! Sachant qu’avant de vivre à Suna, je vivais chez mon père et m’occupais des rizières de celui-ci, et étant incruster à Suna en temps que ninja, je devais être apte à toute situations, je pourrais revenir à Suna après une formation suivis de prés par un certain Ayame que ni moi, ni Gaara ne connaissions. Par contre, le conseil, lui, le connaissait plutôt bien d’après ce que j’ai cru comprendre.


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 1:17, édité 3 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 14:57
Chapitre 2

Lundi, cinq heure de matin, mes yeux s’ouvrirent si facilement que je resta immobile dans ce lit qui dans quelques heures aller accueillir un Gaara bien seul. Je ne voulais quitter ce lit en aucun cas, mais mon corps en décida autrement, je me dirigea pour ouvrir la porte des toilettes, puis quelques minutes après, je décida de me dirigeais vers la cuisine. Je me prépara un p’tit déj’ ainsi qu’un encas pour la route, on sait jamais! Après avoir mangé, je commençai mon sac. Je le déposai dans l’entrée, à coté de mes chaussures. Arrivée devant le bureau de Gaara, j’entrai sans frapper.

« Gaara? l’appelai-je.
- Et donc..., Lily?
- Ah, désolé, j’aurais peu être dû frapper!
- ... C’est pas grave! Qu’est-ce qu’il y’a?
- Rien de spécial. Je voulais rester un peu avec toi. T’en fais pas, c’est la grave. Désolé encore.
- Tu peux restée! Ça me dérange pas! Je me présente, Ayame! Et toi, tu es donc Lily, ma nouvelle élève!
- ... Oui, Bonjour.
- Ça va, t’es plutôt pas mal!
- Je vous interdis formellement de penser à quoi que ce soit de bizarre la concernant!
- Du calme mon p'tit, je n'vais pas te la prendre, j’aime pas faire pleurait les gens!
- Ça veux dire quoi? Lui demandai-je.
- Que je suis sûr de gagner face à lui.
- Alors là, tu peux rêver! Jamais de la vie.
- Oh, tu dis ça maintenant, mais attend de me connaitre avant de donner une réponse si catégorique.
- Bon, je me tire! Juste les rencontres m’ont suffit. A plus! »

Je sortis du bureau en vitesse. Cet homme que je venais de rencontrer s’appeler Ayame. Il allait être mon sensei durant un temps encore indéfinis…
Il était très grand, ses cheveux étaient en pétard. Ce blond si clair, m’avais quelque peu étonnée! Mais ce qui m’avais le plus étonnée, c’était cette cicatrise qu’il portait sur le haut de son visage, pile au niveau de sa tempe droite. De la longueur d’une lame de kunai. Cette marque était à moitié cachée par quelques mèches rebelles. Il ne portait le bandeau d’aucun village! Ces vêtements étaient d’un simplisme compliqué! Un tee-shirt blanc sans manche et un short très ample noir avec des poches de partout. Ainsi que des sandales, les plus simples du monde. Une veste d’un bleu nuit était posé sur la chaise où il était assis.



L’heure qui suivi, je me trouvai devant le bâtiment, avec Ayame. Il n’y avait ni de Temari, ni de Gaara! Kankuro étant à Konoha, aurait eu du mal à être là pour mon départ. Alors sans trop tarder, je suivis Ayame vers la grande porte de Suna. Je marchai lentement, ne voulant pas quitter ce si beau village, mais la décision que le conseil avait prise était l’unique où il y avait un retour à Suna.

« Lily! »

Je continuai ma route sans rien entendre.

« Lily, attend! Lily! »

Je m’arrêtai puis me retourna. Devant moi se trouvé Gaara qui courer vers moi. Il s’arrêta devant moi, reprit son souffle et déclara :


« Je t’amène jusqu’aux grandes portes!
- Merci! Merci Gaara! »

Je marchai, déambulant dans les rues de Suna, mon plus gros sac avait était pris en charge par Ayame. Moi, je portais deux autres sacs qui eux étaient beaucoup plus petits!
Dans les rues de Suna, marché de front trois personnes : Lily, Ayame et Gaara. Après quelques pas, un bras stoppa Ayame, celui de Gaara.


« Stop! Je prends ta place! »

Dans les rues de Suna, marché de front trois personnes : Lily, Gaara et Ayame. Les portes d’entrée en vu, Gaara me pris la main, et plus les portes grandissaient, Plus sa main serrait la mienne.
Au dernier moment, devant les portes, le Kazekage me lâcha la main, se dirigea vers Ayame :


« Je la veux entière à son retour, tu fais gaffe et tu la touche pas, sinon j'me ferais un plaisir d'annoncer ta mort!
- T’inquiète! Ce n’est pas ma première élève!
- Fais gaffe quand même.
- Ok, bon on y va. »

Ayame reprit alors sa marche et était déjà sortis de Suna. Gaara et moi, nous nous embrassions une dernière fois. Puis je rattrapai Ayame qui ne s’était pas arrêter.


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 1:25, édité 2 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 15:34
Chapitre 3

« On est arrivé?
- Non, on a encore plus de cinq mille kilomètres à parcourir. Sois deux jours de marche!
- Vous êtes sérieux là?
- Bien sûr que non!
- Bon, faudrait savoir! M’énervais-je.
- C’est bon! On est bientôt pas arrivé et tutoyer moi, ça sera plus agréable.

Après quelques minutes, il reprit la parole.


- J’espère que tu sais courir!
- Oui, pourquoi?
- COURS! »

Les deux ninjas terminèrent leur chemin à grande vitesse.

« Ah! J’étais sûr qu’on arriverait plus rapidement en courant! Bizarre!
- ... Ouais! Donc on vient d’arriver d’après ce que j’ai compris?
- Oui, mam’zelle!
- Vous vivez avec quelqu’un?
- Non, seul pourquoi?
- Quoi? Vous voulez dire que…Euh, tu veux dire que tu habites ici tout seul? Dans cette grande maison?
- Bah… Ouais! »

M'aventurant alors dans l’habitation qui était pour ne pas être méchante, assez bordélique, je regarda autour de moi! Des vêtements trainer un peu partout, en vrac! Mais pas seulement, le meuble de l’entrée penché vers la droite du fait qu’une pile de planche y étaient appuyés. Des papiers comptant le tampon des villages étaient éparpillés sur le sol. Des sacs, certains remplis de bois, d’autres de riz ou encore tout simplement de déchets, stocké dans un coin. Des tâches de café je présume, c’était donné rendez-vous ici, la poussière avait emprisonné ces lieux. Un chemin temporaire s’y était fait. J’hésitais à continuer la visite. Les mains en poings, je m’avançai avec courage, et entra dans le salon…

« Kyaaaah! Ne me dit pas que tu vis ici!?
-Bah… si ! Pourquoi ? C’est joli, c’est grand et surtout… il se stoppa et me regarda, c’est calme!
-Oué, mais comment dire… Sans vouloir te vexer, c’est crado, mais harchis crado!
- Euh… je suis courant, je vis ici quand même.
- Et le ménage? Sa te dis rien?
- Oooh la flemme! »
- Bon bah alors… j’ai du boulot je crois!
- Lily. Tu compte vraiment ranger cette maison?
- Bah... Oui pourquoi ?
- Euh… On finit la visite de la maison avant que tu ne prennes une autre décision assez folle.
- Ok, j’en profiterais pour voir où ce cache le balai, la serpillère et le peuf-peuf! (le plumeau)
- Alors viens ! Ici t’as la cuisine! »

La cuisine était, je crois, la pièce la plus sale, je pris note des dégâts et continua ma visite. La maison se diviser en deux parties, dans la première partie de l’habitation se trouvé, le salon, la salle à manger, la cuisine, des toilettes sans oublier l’entrée. Dans la deuxième partie, les chambres, trois en tout, une autre salle de bain avec toilettes, et une pièce sans but mais qui n’avait rien d’une chambre.

« Et tu vis vraiment tout seul là?
- Bah oui, en quoi c’est choquant?
- Je te plains! Comme tu dois te sentir seul!
- Bah merci!
- Euh… désolé! Sa dois pas être marrant tous les jours.
- Avant je n’étais pas seul! »

Je regardai alors Ayame, il avait le regard dans le vide, comme en trance.

« Bon, ne nous éternisons pas ici, t’as du ménage! Hahaha!
- Oui, c’est vrai! Lui dis-je en esquissant un sourire. »

Je voulais savoir ce que cette phrase signifier. Pendant mon grand ménage, je m’arrêtai, surveiller tous ces faits et gestes. En résumé, pas bouger sur le canapé avec un livre dans les mains. Alors je repris mon ménage. Vers les vingt-deux heure, je décida enfin de préparais à manger! J’entrai dans le salon, Ayame était toujours sur le canapé, ce fameux livre dans les mains et son ventre qui gargouiller.


« T’as faim? Lui demande-je.
- Non, c’est bon! Pas plus que ça!
- Bon bah, dommage, j’avais préparais un petit truc, tant pis!
- Attend, j’ai super faim!
- Ah bah voila! Alors ramènes ta fraise... »

J’eus une pensée pour Gaara, seul… avec Temari. Kankuro étant toujours à Konoha, et Temari toujours à Suna… pensez se que vous voulait. Bref, cette pensée m’avais fait prendre conscience que je n’aller plus le voir avant un bon moment, les larmes me monta, je restai immobile dans le salon à regarder le sol. Puis Ayame m’interrompis dans ce moment de solitude.

« Tu viens?
- Hein? Ah, j’arrive. »

Ayame entra dans la cuisine, il resta bouche-bée devant cette nouvelle cuisine qui ne lui rappeler pleins de souvenirs. L’expression de son visage semblé ne pas aimer l’ordre et la propreté, alors je lui demandai:

« T’aime pas? C’est pas beau? Tu veux peut-être que je change la déco?
- Nan mais tu rigole! Comme avant. Exactement comme avant!
- Hein? Quoi?
- La cuisine… c’est la même que quand elles étaient là!
- Tut tut tut ! Je suis désolé mais je n'ai pas saisis, Peux-tu exprimer le fond de ta pensée?
- Bah… quand je n’étais pas seul, la cuisine était rangée exactement de la même façon, chaque objet est à sa place. Impressionnant.
- Toujours rien pigé, désolé! Bon, on mange?
- Ok! »

La table était déjà mise, le repas aussi, il ne manqué que les habitants à cette table. Ayame s’appuya contre une chaise et reprit :


« Il ne manque qu’une chose sur cette table!
- Oui?
- Je reviens, attend moi ici! Déclara t-il en se dirigeant vers la deuxième partie de la maison. Dix minutes plus tard, il tenait dans ces mains un objet qu’une personne que je connais aurait aimé y gouté! Il posa cette objet qui ce trouver être, une bouteille de Sake.

« Voila, la table est parfaite comme ça!
- Bon appétit!
- Merci, toi aussi bon appétit. »

Après ce repas, je fis la vaisselle et reprit mon ménage, il me restait pas mal de boulot…


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 1:32, édité 2 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 16:08
Chapitre 4


Le lendemain matin, je me réveillé dans le canapé. Une couverture sur moi. Qu’es-ce que je faisais là, moi? Une voix grave me déclara :


« Bonjour, toi! Tu as bien dormis?
- Quoi?
- C’est Ayame! Tu va bien?
- Qui sa?
- Ayame, ton sensei!
- Ah! D’accord.
- Merci pour le ménage, c’est très jolie mais… tu as dû y passer la nuit!?
- Nan, j’étais dans la salle de bain à coté, et là… je suis ici.
- C’est moi qui t’es amené ici! Je voulais prendre une douche et heureusement que tu dormais, sinon tu aurais pu être…surprit, moi aussi j’avais complètement oublié que tu étais ici!
- Je veux même pas savoir…
- Au faite, je te montrerais ta chambre, j’ai commandé des meubles pour toi, ils arrivent se soir normalement!
- Ok, bah merci.»

La journée se déroula de la façon suivante, le matin entraînement, et l’après-midi, nous sommes allez faire quelques courses dans le village le plus proche! Deux heures pour y aller!
Le soir, nous avons mangez et Ayame m’a montré ma chambre, il m’a lâché après un blanc bien marqué :


« Quand je suis dans ma chambre, il ne faut sous aucun prétexte y entrer! »

Cette information m’avais refroidis, je lui est souhaité une bonne nuit et je suis aller me coucher après bien évidemment avoir installé les meubles.
Un lit, un bureau et une étagère pas bien épaisse, voila les meubles de ma chambre!
Aucune nouvelles de Suna, rien!
Ma énième journée commençait comme les autres, rien de plus banal, vers dix heure, je sortis dehors, m’allongea au pied d’un très gros arbre qui se trouve vraiment très prés de chez Ayame. Je mis endormis…


« Lily! Mais qu’est-ce que tu fou là?
- Quoi ?
- Raah… j’y crois pas, on se réveille, déclara l’homme en lançant un kunai à quelques centimètres de mon visage.
- Euh… Je n’ai pas l’option pour ressuscité, alors fait attention!
- Lève-toi, et va faire à manger! J’ai faim!
- Quoi?
- Aller va préparer à manger.
- Euh… attend mon coco là, ce n’est pas marqué "boniche" sur mon front alors ton repas tu te le feras tout seul ok? »

Après une petite « discussion», Ayame était au fourneau à préparait à manger... ;)
L’après-midi, je découvris une technique … certes, de base! J’appris qu’Ayame pouvait être, malgré mon incompétence, très patient et surtout sérieux! A midi, Ayame était depuis se matin, sur le canapé avec ce fameux livre.Il ne bougeait pas. Le seul bruit qu’on pouvait entendre était le bruit des pages qui tournent les unes après les autres.
Toujours aucune nouvelle venant de Suna sauf celle que Sakura m’avait annonçai par lettre, Gaara partait en « pseudo-mission» pour faire des alliances qu’il disait la dernière fois!
Il me manque… bientôt trois mois que je ne l'ai pas vu.


Ce matin là, je me réveillai en sursaut, le cauchemar que je venais de faire m’avais laissé en sueur, mon rythme respiratoire avait considérablement accélérer. Toc-toc!


« Oui?
- Salut, je te dérange pas?
- Non non!
- Euh… t’es sûre que ça va?
- Oui, t’inquiètes pas.
- J’peux m’assoir?
- Fais comme tu veux, c’est chez toi à se que je sache!
- …
- …
- Lily?
- Quoi!? Lui répondis-je allongée sur mon lit.
- Je sais que… tu va me trouver lourd mais… Qu’est-ce qui ne va pas?
- Rien!
- Te fou pas de moi! T’es en sueur alors...
- Mais c’est vrai! J’ai rien, je viens de faire un cauchemar c’est tout, rien de grave tu vois bien.
- Racontes.
-… Quoi?
- Racontes, répéta Ayame.
- Euh… M’en souviens plus.
- Arrête, tu me la fais pas à moi. Je sais très bien que t‘as ton psyco-no-jutsu alors…
-Tu le sais? affraid
- Baki me la dit, et puis faut que j’te le dise. Quand tu regardes dans l’esprit d’une personne, soit plus prudente!
- Oups!
- Et puis, on s’écarte du sujet. Raconte.
- Bah… Monstres?
- Lily. Tu me fais perdre mon temps là!
- Ok, ok. J’ai vu un mec qui mettait le bordel juste après que je sois passé ranger un truc. Ca fou les ch’tons!
- Mmmmmmh, mouais. Tu es sûre de me raconter la vérité?
- Si, si. C’est sa! Je t’assure!
- Bon ok, je te crois. Aller lèves toi, t’as un entrainement à faire.
-Oui. »
Ayame sortit de la pièce, puis je m’affala sur le lit, heureusement que… c’est moi qui est le psyco-no-jutsu! Je me préparai puis sortit de la pièce, pris mon déjeuner et alla m’entrainer avec Ayame.


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 1:39, édité 2 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 16:34
Chapitre 5


Cela faisait quelques jours qu'Ayame me parlait d'un de ses ami de la ville chez qui il voulait que j'aille travailler. Et c'est pendant le repas qu'il m'annonça que l'ami en question était le Tsuchikage lui-même. Mon sensei voulait que j'aille aider le Tsuchikage durant quelques jours! Je ne refusa pas. Le week-end venait de commençait…. Enfin, pas pour moi:

« ALLER ON S’LEVE, C’EST L’HEURE DE CE RÉVEILLER ET PLUS VITE QUE CA!
- Hein? Qu’es-ce qu’y s’passe?
- Entrainement jeune fille! Aller debout.
- Naaaannn, dodo! Lui répondis-je en cachant ma tête sous mon oreiller.
- LILY! ON SE BOUGE!
- On m’appelle?... Ah nan. Bon bah, dodo! »

Ayame perdit patience et commença à me chatouiller:

« WAAAH ARRÊTES!!!!!!Hurlais-je.
- Ah, ça marche. Bon bah on continu, c’est marrant.
- Aller, dégage, SADIQUE!
- Bon, tu te lèves alors.
- Nan, M’en fou, cette semaine j’irais vivre en ville à l'hôtel parce que c’est plus prés du bureau du Tsuchikage!
-Aaaaaaaaah! Je vois…
- Quoi?
- Bah, c’est logique! Après le Kazekage, tu te tapes le Tsuchikage!
- …QUOI?
- Bah, c’est compréhensif, t’inquiètes.
- Nan, mais j’y crois pas! C’est la meilleure, au cas où si tu n’aurais pas encore atterris, le Tsuchikage, c'est un vieux chnoque rabougris! Et puis, c’est Gaara que j’aime!
- Mmmh, j’suis pas sûr, tu vois!
- Mais je te demande pas ton avis à toi, et puis t’as pas a me dictée mes sentiments!... Nan mais c’est la meilleure, la meilleure… répétais-je en boucle en me dirigeant vers la salle de bain pour prendre une douche. »

Après m’être lavée de toutes les horreurs que je venais d’entendre, je commençai à manger dans la cuisine, Ayame se posa sur la chaise en face. Premier reflex, je pris la boite de céréales, et la posa devant mon nez.

« Lily. Fais pas la gamine.
- …
- Lily?
- Qu’est-ce que tu me veux?
- Je voulais parler de « la semaine à l'hôtel! »
- Et bah quoi? Ce n’est pas assez clair pour toi ? Tu veux peut-être que je te fasse un dessin?
- Nan, j’ai compris mais je ne suis pas d’accord pour que tu partes une semaine entière.
- Eh, le numéro de la mère poule c’est pas ma tasse de thé, alors tes inquiétudes tu sais où je me les mets!
- Euh… t’as l’air…. énervée?
- Naaaannn! Pas du tout, lui répondis-je ironiquement!
- Bon, alors si tu le prends comme ça, t’es privée même du week-end liberté.
- Parce que tu crois vraiment que je vais y accepter?
- Y’a plutôt intérêt ouais!
-… Ayame, j’irais passer la semaine à l'hôtel que tu le veuille ou non!
- LILY, Je suis ton sensei, tu as l'obligation de m’obéir, si tu ne le fais pas, j’préviens Suna.
- EN QUOI SUNA VIENT FAIRE DANS L’HISTOIRE? J’VOIS PAS POURQUOI TU LES PRÉVIENDRAIENT ET DE QUOI SURTOUT?
- QUE T’ES BONNE A RIEN, ET QUE JE DOIS TE GARDER ENCORE PLUS LONGTEMPS!
- ATTEND… C’est pas logique s’que tu dis. Si je suis chiante avec toi, tu vas pas me garder?
- Réfléchis, si t’es ici, t’es pas Suna. Et qu’est-ce qu’y a à Suna qu’il n’y a nulle part d’autre? »

Je me mis a pleurais, je compris ce qu’essaies de faire Ayame, en m’empêchant de retourner à Suna, il m’empêcher de voir Gaara. Les larmes tombèrent, puis je me levai en vitesse, le regarda droit dans les yeux et lui dis:

« T’as pas le droit de faire ça! Sale monstre. »

Puis je partis en courant dans ma chambre, la ferma à double tour. Je me mis sous les couettes à me lamenter sur mon sort. Je vivais et m'entrainai à Iwa depuis plus de sept mois, n'ayant aucune nouvelle de Gaara.
Puis, Ayame m'avait vexée avec son chantage et sa remarque sur les deux Kages. Sachant que je vivais près du Kazekage je devais apprendre le fonctionnement administratif d'un état sans approcher Suna. Ayame avait réussi à négocier avec le Tsuchikage que j'effectue un stage d'une semaine en temps que secrétaire. Plus je pleurais, plus je me fatiguais. Je m'endormis....


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 1:08, édité 2 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 17:17
Chapitre 6


Ce matin, je commençais mon stage au bureau du Tsuchikage. C’est la conseillère de ce dernière qui m’installa à un bureau vide, elle avait un sourire magnifique, c’était le contraire même de la secrétaire que tout homme espérait physiquement. Petite, brune, avec peu de poitrine pour ne pas dire que c’était une planche! Elle m’expliqua mon travail de la journée en posant une pile de papier aussi grande qu’elle:


« Voila, tu as tous ça à classer, remplir et surtout à ranger dans le bon classeur!
- D’accord, lui dis-je simplement. »

Elle retourna à son bureau et on commença à parler de chose et d’autres. La journée passa très vite, le soir je logea à l'hôtel comme prévu malgré les « menaces » d’Ayame.
Mardi, idem, pile de papier, à remplir, classer et ranger! Avec de temps en temps des photocopies à faire. Le soir, j’étais à l'hôtel à lire tranquillement. Je m’endormis…
Le matin je réveillai en sursaut.


« Et merde! Encore ce maudit cauchemar! »

C’était la deuxième fois que je faisais le même cauchemar, Le mariage de Gaara mais la mariée n’avait pas du tout le même visage que moi. Moi, j’étais assise au premier rang à regarder la scène sans bouger. Gaara semblait heureux et me nargué! De toute façon, même si ça aurait était mon mariage, à Gaara et moi, ça aurait aussi était un cauchemar.
Mercredi, déjà! Je me préparai pour aller rejoindre le bureau que j’occupais depuis déjà deux jours.


« Lily! M’appela une voix derrière moi. »
Je me retournai et répondit,
« Oui?
- Dis, aujourd’hui tu veux bien aller à la bibliothèque d’Iwa, ils sont en manque de personnel !
- Ok, je m’en charge ! »

Manque de personnel ?
14 personnes pour 100 m² à tout casser ! Bon, les ordres sont les ordres, j’y suis restais toute la journée. J’ai rangeais tous les livres de la bibliothèque. Livre par livre, chacun d’eux à une place bien précise! Quand je suis retourné chez Ayame le Midi, j’aperçus derrière un arbre une boule de poils rouge, j’ai regardais plus attentivement, c’était bel et bien Gaara qui s’y trouvait. J’accourus alors au pied de l’arbre… plus personne!


« Merde, j’hallucine pas quand même.

Le soir je dormis chez Ayame malgré mon plan « semaine à l'hôtel».
Bref, le soir en allant fermer mes volets, je revu cette petite tête rouge. Cette fois ci, il n’était pas question de le laissais filait! Je fermai alors mes volet comme ci de rien était, puis une fois les volets fermaient, j’accourus hors du bâtiment et me faufila dehors afin de suivre notre cher Kazekage. A une cinquantaine de mètre de la maison, je fis une apparition.


« Alors comme ça on vient rendre une petite visite sans prévenir?
- Lily, comment t’as su que j’étais là?
- Euh… attend. C’est quoi que je suis venu faire ici? Mmmmmmh, du tricot? Nan! Le ménage chez ce pauvre Ayame? Mmmnon plus! Ah, oui! C’est vrai, un entrainement pour étudier toutes les techniques de base d’un ninja! Et au passage, t’en aurait besoin! T’as discrétion… c’est pas ça!
- T’es fâchée que je sois pas venu te voir?
- Euh... nan. En faite je m’éclate à te suivre parce que j’ai pas du tout envie de te voir!
- Lily, C’est pas que je veux pas te voir! C’est que je peux pas venir te voir!
- Pourtant t’es là!
- Oui, mais je n’ai pas le droit! C’est le conseil qui en à décidé ainsi! Ils ne sont pas rassurés avec ton psyco-no-jutsu, ils imaginent que tu m’as emprisonné dans un nouveau genre de genjutsu et c’est pour cela que je suis différent envers eux!
- CE SONT TOUS DES CONNARDS! Hurlais-je les larmes aux yeux. Et toi, tu obéis comme un gentil petit chien.
- Laisse Pakun tranquille tu veux!
- PAKUN N’ES PAS QU’UN CHIEN! » (Moi aussi je t’aime Pakun^^)

Je partis en courant direction la maison d’Ayame en laissant Gaara, réfléchir à ce que je venais de lui dire. Une fois au lit, je restai une vingtaine de minutes à pleurais dans ce lit…seule. Puis ne pouvant pas dormir, je commençai une lecture.

J’entendis derrières les volets clos:

« Ch’uis pas un chien, et je ne compte pas restais toute ma vie à leur ordres! Je veux juste minimisé les emmerdes. Mais je pense que… j’ai choisi la mauvaise option. Désolé Lily. Ouvre s’il te plait, je sais que tu ne dors pas! »

J’ouvris aussitôt ces barrières de bois qui me séparé de lui, il entra.

Jeudi, ce matin a mon réveille Gaara ne faisait déjà plus partis de ma chambre, envolé, disparu. Le seul indice qu’il est laisser était un mot « je suis partis de bonne heure, des choses m’attendent à Suna je suis heureux d’avoir passé cette nuit avec toi, je t’aime, Gaara ! Ps : brule ce message quand tu l’auras lu! » Saleté de Gaara, il ne m’a même pas réveillée! Je suis donc retournais au bureau du Tsuchikage, en parlant de lui, il est venu me saluer! C’est pas trop tôt, il a prit tout son temps, bref tout ça pour dire que… durant notre échange de phrases, les paroles d’Ayame me trotté en tête! Le soir Ayame m’attendait en bas du bâtiment :

« Lily? Tu vas où?
- Bah, à…
- Tu vas à l'hôtel? C’est ça, hein?
- Ayame, pourquoi tu poses des questions quand tu connais déjà la réponse?
- Bonne question ! Bref, je suis venu pour t’annoncer une mauvaise nouvelle!
- Du genre?
- Attend, je me bouche une oreille, sinon je deviendrais sourd avant l’heure!
- ...
- Alors, j’voulais te dire que… la maison à était cambriolée quand je prenais un bain.
- Et?
- C’est en gros, TES affaires, qui on étaient volées!
- QUOI?
- T’as bien entendu!
- MAIS T’ES PAS POSSIBLE COMME MEC! ET DIRE QUE T’ES MON SENSEI, BAH JE VAIS ALLER LOIN MOI!
- Calme-toi Lily! Y’a pas que ça qui à était pris.
- Quoi d'autre?
- Presque toute la nourriture!
- Oh non! J’VEUX RETOURNAIS A SUNAAAAAA !
- Bah merci!
- Mais de rien! »

C’est sur cette nouvelle que s’est achevée ma journée!

Vendredi… idem, toute la journée au bureau avec une pile de document aussi grande que mon plan de travaille. L’horloge annoncait 17h, mon stage chez le Tsuchikage était terminé. Je rentrais épuisée par cette journée ne m’imaginant pas ce qu’y m’attendait chez Ayame!


- J'suis rentré!
- Salut! Firent deux voix.
- Hein ? J’ai beuger ou … Commençais-je
- Lily! Déclara un jeune homme charmant dont je ne voyais pas le visage.
- Gaara?
- Oui! Lâcha t-il en se retournant.

Un « Gaara » m’échappa et je m’effondrai sur lui en le serrant dans mes bras à la limite de l’étranglement.


- Qu’est-ce que tu fais là? Ça me fais tellement plaisir de te voir.
- Moi aussi, j’étais en train de discuter avec Ayame.
- Ah, et de quoi exactement?
- Mon emménagement ici!
- QUOI? Tu peux répéter s’il te plait.
- Bah, en faite, sans toi à la maison c’est insoutenable, avec Tema et Kanku. Alors j’ai décidé de venir ici, au moins j’ai ma chérie.
- Merci Gaara, mais le village, il est plus important que moi.
- T’inquiète, je gère, je ferais des allers-retours de temps en temps pour voir si il est encore entier.
- Et ils sont au courant les vieux du conseil?
- A l’heure qu’il est, oui!

* A Suna, dans la salle du conseil*
« GAARA, Pourquoi êtes-vous partis?!
- Ça ne va pas se passer comme ça. »

* De retour à Iwa, chez Ayame*
- QUOI? Tu t’es cassé en leur laissant juste un mot?
- Bah … ouais, à Tema aussi, mais il était plus précis!
- C'est à dire?
- Pour Temari j’ai marqué, « Je pars m’installer avec Lily, le conseil est au courant, je passerais de temps en temps voir si Suna est toujours debout, Gaara » et le conseil c’était « Je pars un bon moment, je reviens de temps en temps, Gaara »
- Je sais pas si je dois être super heureuse que tu sois venu jusqu’ici ou fâchée que tu es quitté tes fonctions, vous êtes Kazekage monsieur, je vous le rappelle!
- … ?
- ...Trop contente! Merci Gaara.
- Viens là, tu m’asvraiment manqué.
- … Vous me le dites si je dérange, Esquissa Ayame.
- Tu dérange!

Firent en cœur les amoureux.

- Bon, a plus. Je vais me bourré les oreilles de coton pour ne pas choqué mon âme sensible.
- Trop marrant Ayame. Et… au faite, merci!
- Pardon?
- D’héberger Gaara.
- Ouais, mais en contre partis tu seras plus sérieuse dans ton entrainement!
- A vos ordres! Bon, vire maintenant!
- Ok, ok! »
Ayame partit dans sa chambre et la suite…


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 2:00, édité 2 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 18:48
Chapitre 7

Le lendemain, quand je me réveillai dans ma chambre, une présence chaude se tenait dans mon lit.

- Quoi?... Ah, oui. Gaara!
- Bonjour.
- Bonjour, bien dormis?
- Tu oses poser la question! Bien sûr, tu étais là.
- Alors t’as bien dormi! Bah, moi aussi, depuis longtemps, j’ai pas aussi bien dormis!
- Alors, maintenant on mange le p’tit déj’ au lit?
- J’vais le faire.
- Nan, c'est moi, laisse!
- Attendez, Monsieur le Kazekage, je ne peux pas tolérer ça, c’est infligeant pour le village de Suna!
- ... Bah, si tu y tiens, vas-y!
- Merci, je reviens.

Je sortis de la pièce en me dirigeant vers le cuisine, pris un plateau, des clémentines, je pris deux bols puis les remplis de café, je coupai des tranches de pains, et commençant à les tartiner de beurre, confitures, chocolat et termina en posant deux yaourt sur le plateau où tous y était bien présenté.

« Lily?
- Quoi Ayame?
- Bien dormis j’espère? Demanda t-il en baissant son livre qu’il continué pas de lire, relire et relire de plus bel.
- Bien sûr! Euh… c’est quoi ton livre?
- Le paradis de la drague. Lança t-il banalement et le plus simplement du monde.
- Quoi?.... euh… QUOI? affraid
- Bah, ouais, pourquoi ? Tu connais?
- Euh… Pas vraiment. Disons que je connais un passionné de ce livre et paradoxalement l’écrivain.
- T’es sérieuse?
- Bah ouais, j’vois pas pourquoi je te mentirais!
- Dis ?
- Crève, dégage, va chier, même pas en rêve. Prend celui que tu veux mais par pitié laisse-moi en dehors de cette histoire.
- Mais Lily…
- Nan, ne m’approche plus!

Je partis avec le plateau en courant direction ma chambre, arrivée devant Gaara, je posai le plateau au sol, ferma la porte précipitamment et alla me blottir contre son corps.


- Lily? Qu’est-ce qu’y ce passe?
- Ayame, il lit « le paradis de la drague », j’ai peur.
- Quoi?
- LE livre que lit Kakashi.
- ...?!
- J’ai peur, il va profiter de moi la nuit.
- Ne t’inquiète pas ! Je suis là..
- Ça craint.

Le week-end se déroula tranquillement avec une légère distance entre Ayame et moi. Puis la semaine commença, le jour d’avant, Gaara m’avais dis qu’il devait se rendre à Suna et qu’en revenant, j’aurais une surprise. Et la surprise devait arriver aujourd’hui.

« Lilyyyyyyyy!
- Quoi?
-…
- TEMARI? Qu’est-ce que tu fais ici?
- C’est moi ta surprise, Annonça t-elle fièrement!
- Ouah, trop de chance! GAARA.
- Bah quoi, elle s’ennuyer à Suna!
- Mouais. En tout cas, moi, j’vais m’éclater.

Je ne pensais pas que ces paroles aller se produire le soir même. En pleine nuit, vers trois ou quatre heure du matin, une Temari encore bien réveillé vint perturber ma nuit.

- Lily? Chuchota cette dernière.
- Mmmmmmh?
- Tu dors?
- Mmmmmmh!
- J’arrive pas à dormir, on discute?
- Temari, fais moi pas chier et retourne sur le canapé!
- Mais j’arrive pas à dormir!
- M’en fou, moi si.
- T’es méchante!
- Mmmmmmh !
- Lilyeuh!
- Putain, Tema, fais moi pas chier, laisse moi dormir sinon tu va le regretter toute la journée.
- Pfff. J’arrive pas à dormir, on discute?
- Gaara, c’est ta sœur, fais la dégager s’te plait!
- Au dodo Temari! Dis simplement Gaara.
- Pfff, vous êtes pas marrant.

La jeune femme alla se recouché en nous laissant dormir tranquillement!

Le lendemain en me levant, je me retrouvais encore seule dans la pièce, mon ventre gargouillé, je me motivai et allai manger. Arrivé à la cuisine, je me stoppai net. Plus de paquet de céréales. Mes yeux menaçant se tournèrent vers la table où une Temari mangeait à grosses bouchés MES céréales!


« TEMARI !!
- Mmmmmmh?
- C’est MES céréales!
- Et alors?
- TEMARIIIIIII !!!!
- Ok j’ai compris! Je voulais juste les goûter, voir ce que tu mangeais à Iwa!
- MES...MES, MES CEREALES! Y'A PLUS RIEN!
- Et alors? T’es pas égoïste à ce point!
- GAAAAARRRAAAAAAA!
- Qu’est-ce qui se passe ici ? demanda Ayame
- TEMARI MANGE MES CÉRÉALES !
- Ouah dis donc!
- Tu … te fou de ma gueule ou t’es avec moi là?
- Bah…. Avec toi.

La porte de séparation des deux parties de la maison s’ouvrit en grand fracas.

- Lily?
- Gaara? C’est… toi?
- Bah… ouais, pourquoi ? J’pense pas avoir changé de tête!
- Bah, ouais mais comment dire… T’as… pas la même tête!
- Lily, t’as fumé quoi ce matin?
- Euh… bonne question.
- QUOI? T’AS FUMER?
- Mais ouiiii! Nan, je rigole.
- Y’a plutôt intérêt.
- Bon, ça règle rien!
- C’est quoi ton problème cette fois-ci?
- … Quoi? Comment ça «cette fois-ci»?
- Euh… quoi?
- Dis que je suis un nid à problème ça sera plus rapide.
- C’est pas ce que j’ai voulu dire…
- C'est ça ouais! Bah je vais régler mes problèmes toute seule maintenant. Merci de ton aide mon Chéri! J’ai plus faim, j’vais m’entrainer!
- Mais Lily…

Je partis avant la fin de sa phrase. Mon entrainement ressemblait plus à un défoulement qu’à un entraînement! Au alentour de midi, je décidai d’aller préparer à manger. Arrivée, Je vis une table déjà mise pour deux! Deux? Mais on est quatre! J’entrai dans la maison en furtif! Qu’est-ce qu’il ce préparait chez Ayame? Quand je pus apercevoir la cuisine, une tête rouge était de dos un tablier sur lui. Quoi? Je m’avançai en mode furtif, encore et toujours! Je trébuchai sur le pied de la table.

- AOUTCH!
- Lily?
- Nan.
- …
- Quoi?
- Faudra que je t’aid…
- Pas besoin de toi!
- Mais…
- NON!

Je partis en direction de ma chambre, d’une, pour ne plus l’avoir dans les pattes et de deux, pour prendre une douche. Quand j’ouvris la porte de ma chambre une main me pris la mienne et l’autre se posa sur mon ventre. La personne me fit trébucher, et je tomba de dos sur le lit. Un jeune homme me cala au sol m’empêchant de bouger mains et pieds!


- Gaara, Qu’est-ce que tu me veux?
- Arrête de faire ta gamine et je te lâcherai!
- Chantage!
- Et alors? Je joue le même jeu que toi.
- Idiot!, Lâchai-je en commençant à pleurer.
- Excuse-moi. Je n’penser pas ce que j’ai dis ce matin.
- Imbécile!
- Je regrette.
- Débile!
- Bah va y, continu!
- Crétin!
- …
- …
- Je trouve qu'il y a de l’abus.
- Lâche-moi, laisse-moi!
- Ok, je t’attends pour manger. Termina le Kasekage en partant.
- Fais chier.

Je pris une longue, très longue douche. Me sécha les cheveux, m'habilla et partis vers la cuisine. Il était comme il m’avait dis, assit sur une chaise, les coudes sur la table et les mains posées sur son front en visière.

- Gaara.

Il leva ses yeux rouges vers moi, les larmes coulaient sur ses joues. C’était, je crois, la première fois que je le voyais dans cette état. Je m’avança vers lui la mine triste. Je pris sa tête dans mes bras, le serrant contre moi, ces bras posé autour de ma taille.

- Désolé de te faire pleurer mon chéri.

- Ma faute.
- Chut, dis pas de conneries. Juste deux questions et après on mange parce que j’ai faim. Pourquoi tu te mets dans cet état?
- Comprend-moi. Huit mois sans toi, le conseil qui m'abrutisse avec leurs conseils qui servent à rien, leurs remarques inutiles et vexantes à ton propos. Et j'quitte tout pour venir ici, près de toi. Et tu me fais la tête.
- Bon, ma deuxième question maintenant! m'exclamai-je. Ayame et Temari on disparues?
- Je leur est demander de quitter la maison pour aujourd’hui, ils rentrent dans la soirée.
- Yata!
- Toujours la même! Déclara t-il, je suis rassuré.
- Et toujours la tienne. Aller on mange, Dis-je en l’embrassant.

Il se leva pour aller réchauffait les plats qu’il avait préparait auparavant. Et je pus manger un déjeuner vraiment très bon. L’après midi, je l’ai passée dans les bras de mon aimé, sur une branche d’arbre placée assez haut.

- Dis-moi Gaara…
- Oui?
- Tu peux me dire ce que tu as pensé quand tu ma vu pour la première fois? Désolé de posé cette question, mais je la pose!
- Tu va me détester!
- Nan, sérieux.
- Bah, je crois que c’était « Une fille aussi nulle, ça existe?! », mais maintenant c’est plus « j’y crois pas, quel bonheur cette fille! » !!
- T’arrête de dire des conneries!
- Tu m’as demandé, je réponds.
- J’voulais pas que tu me dises quoi que ce soit pour me faire rougir. J’voulais la vérité.
- Tu l’as eu.
- Pfff!
- Moi la question que je me pose c’est… nan, ça se demande pas!
- ???
- Quoi?
- Bah, j’sais pas. Rien dit.
- A quoi tu pense quand… on… voila quoi!
- Tsss! Nan mais j’y crois pas!
- Bah quoi? demanda t-il rouge comme un piment
- …Toi.
- Pardon?
- Bah… je pense à toi! Tu m’as posé une question, j’te réponds.
- Mmmmmmh! Ok. Et sinon, il est quelle heure?
- Trente heure dix neuf! Répondis-je en explosant de rire.
- T’arrête de me dire des conneries.
- Nan, il est… vingt heure zéro cinq et trente sept secondes.
- Précis. Ok. On rentre, Temari et Ayame doivent être rentrés.
- Yes, en avant mon coco!
- …
- …
- Faut peut-être que tu bouges Lily pour que moi je puisse bouger après!
- Pas con! Alors je bouge.
-…
-…
- LILY?
- C’est bon! J’déconne.
- Merci.

Je sautai de la branche et arrivai sur le sol comme une fleur. Nous entrons dans la maison.

- Ouais bah c’est pas ma faute si t’es blond! Pauvre tâche.
- Quoi, et toi tu peux parler blondasse!
- STOP. Cria Gaara
- Je… peux savoir pourquoi vous vous crêper le chignon? Lançai-je.
-Il m’a foutu la honte.
- T’inquiète, repris-je. c’est habituel avec lui!
- Nan mais il l’a fait exprès.
- Euh… expliquez mieux que ça, on pige rien.
- Bah, on est partis de la maison et quand on est arrivés en ville j’avais faim donc il m’a invité à manger, et ce pervers à voulu coucher avec moi!
- QUOI? Comment ça Ayame? Demanda Gaara en rage.
- Calme ta joie, c’était pour blaguer! Expliqua le coupable.
- Ayame, Temari. Je vois pas en quoi ça t'as foutu la honte! Désolé mais là… je percute pas.
- Ayame me l’as proposé dans le resto, devant tous le monde.
- MAIS S’ÉTAIT UNE BLAGUE ! J’veux pas coucher avec toi, alors stresse pas.
- Ayame, faut que je t’explique un truc, ce style de blague ça fais jamais vraiment rire les filles, tu le sais comme ça la prochaine fois, tu t’abstiens!
- Ouais, j’crois. Merci Lily.
- Bien, maintenant tu lui présentes des excuses.
- QUOI?
- Ti-suite Ayame!
- Pfff, s’cuse.
- Ouuuh, gentil le Ayame.
- Ta gueule Lily.
- Un… problème… avec Lily? Demanda le Gondaime.
- Ça va aller, raaah, aucun humour à Suna.
- J’viens pas de Suna! Lâchai-je.
- A bon?
- Oto.
- Mais t’as le bandeau de Suna!
- Je suis au courant.
- Mais alors…
- Et ouais!
- D’accord, alors tu vas pouvoir m’aider.
- Qu..oi?
- J’aurais une petite mission pour toi, mais on en parlera plus tard.
- Ouais… ok… c’est faisable!
- Et sinon, coupa Temari, Vous? Ça va mieux?
- Très bien, répondit Gaara, On va même se marier!
- QUOI? S’exclama les 3 autres ninjas.
-Vous auriez vu vos têtes! Termina Gaara.
- C’est pas marrant, j’ai faillis faire une crise cardiaque moi!
- Pardon Lily, mais fallait que je la fasse!
- Mais avec quoi je traine encore moi!
- Lily? Pourquoi ENCORE?
- J’dis la même chose quand je suis avec mon père.
- TU M’IDENTIFIE A TON PÈRE?
- Mais nan, c’est pas ce que j’ai voulu dire mais je suis beaucoup avec vous deux. C’est tout!
- Mouais.


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 2:36, édité 1 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 19:08
Chapitre 8


Mardi vers deux heure de l’après-midi, j’ouvris enfin les yeux. Quand j’arrivai vers le salon, Temari et Ayame avaient commençaient une partie de cartes, Ayame avait son fameux livre en mains.

- Un conseil Tema, laisse une limitation entre toi et Ayame!
- Pourquoi ? Demandent t-ils en cœur.
- Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Ayame, tu as ton livre, et puis, on sait jamais.
- Lily! T’es pas marrante, je suis pas un violeur.
- C’est ce qu’ils disent tous. Bon je vais manger et je pars. Terminais-je en allant à la cuisine.
- Tu vas où?
- Bah, chez Saku! Elle est au pays des neiges, c’est plus prêt qu’a Konoha.
- Et tu comptes rentrer quand?
- Bonne question. Tu le seras bien un jour.

Je mangeai un des plats que Temari prépare magnifiquement bien, parce que Oui, Temari à un don pour la cuisine! Puis je remplis le lave-vaisselle et partis pour le pays des neiges. Arrivée a destination, je frappai la grande porte blanche qui ce dressa devant moi. Une Sakura congelé m’ouvrit la porte. Je fis la connaissance de Bagera, sa panthère des neiges. Elle portait sur son front deux étoiles séparé d’un magnifique croissant de lune. Quand je repartis le lendemain, je fis une petite visite chez mon père, il faillait que je sache, Saku et moi, nous doutions.

« QUOI? IL FAIT VRAIMENT PARTIS DE NOTRE FAMILLE?
- Bah, oui. C’est mon neveux, ton cousin éloigné. Tu le connais?
- Papa, comment te dire, Zabuza est mort!
- Oui, je sais, c’est pour ça que ça m’étonne que tu le connaisses.
- Mmmh… »

Je partis pour rentrer à Iwa chez Ayame. Quand j’ouvris la porte d’entrer, Gaara me questionna aussitôt.

- T’étais avec qui? Où tu étais? Qu’est-ce que tu as fais? Tu draguer? Tu me trompe? Tu m’aime…?
- Oh, oh. Du calme, qu’est-ce qui t’arrive, reste calme! J’étais chez Saku, j’ai fais la connaissance d…
- Tu vois, tu drague dans mon dos!
- De sa panthère des neiges! Je suis aller voir mon père et je viens à peine de rentrer que mon mec me tape une scène de jalousie.
- N’importe quoi! Je m’intéresse à ta vie, pas la même chose.
- Monsieur Gondaime Kazekage Gaara No Sabaku!
-Ça va. Désolé… Je m’inquiète pour toi.
- A propos de …?
- J’ai parlé avec Temari.
- Et alors?
- C’est tout!
- Ok!"

La journée se termina rapidement, je me couchai à huit heure de soir. Au matin, je regardai mon réveille, six heure. On toqua à ma porte, je me leva délicatement pour ne pas déranger Gaara. J’ouvris, Ayame était déjà prêt, mon entrainement matinale aller débuter. Je m’habillai et partis dans la forêt d’Iwa, là où personne ne passais. Nous étions seul, Ayame et moi, prêt à se battre. Il m’expliqua les consignes de l’exercice et nous commençâmes à sortir nos kunais, shurikens et autres lames. Vers midi, le combat continuer toujours, mais le ventre de mon adversaire gargouiller.

- On va manger? Déclarai-je.
- S’il te plaît. Répondit Ayame en sortant de sa cachette.

Nous sautions branches en branches pour rejoindre l’habitation.


- Temari? Gaara? Qu’est-ce que vous faites?
- Bah, ça ce vois! Lâcha Temari.
- VIENS-LA! Hurla Gaara.
- Tu m’attrapera pas! Kazekage miteux.
- TEMARI! La grondai-je

Un blanc c’était installé. Tous me regardait fixement, immobile, bouche-bée. C’était moi la responsable de se cassage d’ambiance.


- Ne dis pas de bêtises. Terminai-je.
- Bon, on mange? Reprit Ayame pour calmer le jeu.
- Bonne idée, Ayame! Je mets la table.

Temari et moi, nous étions toujours immobile, à se regardai droit dans les yeux.

- Les filles?....
- Lily… Temari?
- Oooh, vous êtes toujours vivante?
- Bon…

Gaara me prit par la taille:

- Tu viens ma Lily?
- Ouais, j’arrive.
- Ok, Temari! Dit-il en m’embrassant la joue.

Le repas était des plus morbides, on pouvait entendre les mouche voler au kilomètre à la ronde. Même le bruit strident des fourchettes contre l’assiette ne s'entendait pas. Le silence complet. Je sortis de table et allai prendre une douche. Une fois celle-ci terminée, je m’allongeai sur mon lit et mis endormis. A mon réveil, Gaara dormait à coté de moi, je ne bougeai pas, je profitais de sa demi-présence. Deux heures plus tard, il ouvrit les yeux.


- Ça va mieux?
- Quoi?
- Bah… à midi, tu as jeté un froid. Mais le repas était vraiment très agréable.
- Aucun bruit?
- Oui le rêve!
- Ah! Nan, moi ça m’as plus angoissé qu’autre chose.
- Ça m’as fais plaisir aussi que tu cris sur Temari. Même si je dois reconnaitre que tu m’as vraiment étonné.[/color]


Dernière édition par Lily Hatawai le Mer 4 Mai - 2:54, édité 1 fois
Lily Hatawai Emissaire
avatar
Profil

Pays rattaché : Suna gakure no sato
Nombre de messages : 7911

Feuille de personnage
Taijutsu:
20/100  (20/100)
Ninjutsu:
0/100  (0/100)
Genjutsu:
85/100  (85/100)
MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   Ven 1 Mai - 20:00
Chapitre 9

Jeudi, levée a l’aube pour un entrainement très forcé, mais Ayame m’avais prévenu. L’entrainement allé être beaucoup plus dur. L’après-midi, je continuais les exercices.
Vendredi, je repartis voir Sakura. Nous nous promenions au bord d’un fleuve gelé où il ne restait qu’un ruisseau d’eau.


- Gaara nous suit!
- Quoi?
- Derrière, y’a Gaara. Il nous suit!
- Vive la confiance.
- Comme tu dis. Bref, fais comme si tu ne l’avais pas vu.
- Reçu cinq sur cinq.

Bagera était à coté de Sakura, elle marcher tranquillement. Quand je partis pour acheter une spécialité de ce pays, Gaara en profita pour parler à Sakura. Quand je revins, Sakura m’expliqua que Gaara devait repartir à Suna pour affaires et qu’a son retour, il aurait un cadeau pour moi. ENCORE!
Le week-end se passa tranquillement, sans ennui!
Lundi matin, vers les dix heure et demi une voix perturba mon sommeil.

« Lily, réveille-toi! Je suis revenu.
- Qui qui me parle? Demandais-je encore dans les vapes.
- Une personne qui abuse des jeunes filles qui ne sont pas sur leur gardes!
- QUOI? T’es qui enfoiré?!
- Je m’appelle Gaara!
- BAKA! Lui dis-je en le frappant.
- Ne froisse pas ma tunique ! J’viens de la repasser.
- Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha !
- Pourquoi tu ris?
-J’te vois bien avec un fer à repasser dans les mains! Pfffah hahahah!
- Aha aha aha ! Trop… marrant!
- Désolé Gaara mais là… c’était trop marrant!
- Mais je blague pas! C’est vraiment moi qui l’ai repassé!
- Pfu pfu pfu! Désolé! Pardon mon p’tit gars, je suis fière de toi! Pffaa ahahahahahahahahahaaha!
- Ah lala ! Pourquoi je suis amoureux d’une gogole pareil?!
- Bah merci!
- De rien! Bon viens j’en une surprise pour toi.
- Encore?
- …
- Ouais, bon c’est bon je te suis!
- …."

Je sortis du lit en sous-vêtements, Gaara me regarda et finit par dire:

- J'pense que y'a un peu de ça!
- … Euh… oui mais non!

J’enfilai mon kimono et suivis Gaara. On arriva alors dans la salle à mangé où je trouvé à table trois personnes. Je pus reconnaitre le quatre couettes de Temari, le tee-shirt blanc D’Ayame et, la touffe Brune de…

- Kanku? C’est toi ma… surprise?
-…
- Okay, j’la ferme!
- C’est pas super? Tous ensemble, de nouveau! Déclara Gaara plein de joie.
- Si si magnifique!
- Ah, ça me fais plaisir de tous vous avoir ici!
- Gaara, tu peux t’en sortir si tu le veux vraiment! Lui répondit Temari.
- Oh la ferme Tema!
- Ok, ok!

Le soir je regardai les étoiles sur le toit avec Gaara. Le ciel était magnifique, de vrai perles scintillantes sur un fond bleu nocturne vraiment splendide! Cela faisait déjà deux heures que Gaara et moi nous étions sur ce toit, immobiles! Puis Gaara se leva sans quitter ce ciel parfait des yeux, puis il me regarda, il se tourna et partis sans rien dire. Avant de quitter le toit il déclara qu’il aller prendre une douche. Moi, je restai seule au milieu des étoiles, mais pas bien longtemps! Ayame se présenta à coté de moi et prit la place, où il y avait pas si longtemps que ça, Gaara.


- Dis-moi Ayame, tu pourrais me dire une date?
- Pardon?
- J’ai envie de rentrer à Suna. Alors je te demande si… tu ne pourrais pas décider d’une date où tu penses que j’aurais terminé mon entrainement!
- Avec beaucoup de volonté tu pourrais finir début Mai!
- Quand?
- La première semaine!
- Sérieux?
- Bien sûr, mais je te préviens! C’est pas en partant d’ici plus vite que tu te débarrasseras de moi!
- Tsss, c’est pas pour ça que je veux rentrer à Suna. J’mis sens bien, en tout cas, mieux qu’a Iwa, Oto, ou même Konoha!
- Dans ce cas, le sept!
- Quoi «le sept»?
- Tu partiras d’ici le sept! Mais, Je veux être là quand tu le diras à Gaara!
- Je compte pas lui dire!
- Ah bon?
- Si je lui dis, il risque de me m'ennuyer avec! Je lui dirais plus tard! En tout cas, merci Ayame! Bonne nuit. Terminai-je en me levant pour rejoindre ma chambre.»

En arrivant à ma chambre, Gaara était dans le lit. Je m’avançai près du lit puis me penchai pour terminer allonger, je ne voulais pas déranger Gaara qui devait déjà dormir! Une fois installée correctement, je pouvais toujours voir les étoiles de la fenêtre. Je regardai ce ciel en m’endormant!

Samedi, plus qu’une semaine à Iwa avant de retourner enfin à Suna. Le matin je me concentrât sur mon entrainement, vers midi Temari avais préparer à manger et nous étions tous à table, l’après midi, avant d’aller reprendre mon entrainement, Gaara me regarda, s’avança, me pris par la taille me regarda dans les yeux et recommença :


« Tu me trompes?
- Non Gaara, je suis désolé, je ne te trompes pas!
- Sûr?
- Oui Gaara.
- Alors tu vas vraiment à ton entraînement?
- Oui Gaara, je vais à mon entraînement avec Ayame!
- Tu reviens quand?
- Quand j’aurais fini mon entraînement, vas dans le salon, dans la chambre, fait ce que tu veux, mais laisse-moi aller à mon entraînement!
- Bien! Termina t-il en me lâchant. Puis il se dirigea dans le salon et s’étala sur le canapé. La mine triste, il fixait un coin de la pièce. Je partis un point sur le cœur. Mon entraînement commença, Ayame me donna quelques tuyau pour améliorée mon taijutsu, puis la mise en pratique commença :

« Bon, j’vais me mettre en place, tu me laisse vingt secondes d’avance.
- Bien. »

Le temps s’écoula, je montai des les arbres, me plaqua contre un tronc d’arbre et attendis voir d’où tout indice que ça soit de vu ou auditif pouvait survenir. Puis j’entendis un sifflement venant de droite, deux kunais, je pris mes armes et les dévia. Le combat venait de débuter. Après quelques heures, nous décidions, Ayame et moi de rentrés.
J’ouvris la porte, me dirigeant vers la cuisine pour boire un verre d’eau. Une fois rafraîchis, je m’aperçus que Gaara n’avait pas bougé de toute l’après midi. Il était là, dans le canapé, allonger comme une tâche. Endormit. Je m’avançai et commença à lui caresser la joue.


« Gaara, chuchotais-je, réveille-toi, viens dormir dans la chambre.
- … Quoi?
- Donne-moi la main, viens. Suis-moi!

Il m’obéit et me tendit sa main, je m’en saisi et le tira pour l’aider à le soulever, le prit sous l’épaule et l’amena à la chambre. Je l’allongea sur le lit, le borda et lui laissa un baiser avant de partir.

« Lily?
- Oui? Répondis-je en me retournant avant de partir.
- Viens, viens me voir.
- Quoi? Lui lâchai-je en me rapprochant de lui.

Il me saisi et m’embarqua dans le lit, je me retrouva dans le lit les bras de Gaara autour de cou, son souffle contre mon dos me réchauffer.

- Reste avec moi!
- D’accord! J’veux bien, mais sur le coup je pus la transpiration.
- C’est pas grave, l’important c’est que tu sois avec moi. »

Vers vingt-deux heure, nous décidions d’aller manger, mais au moment de manger
- Il est où Kanku?
- Kanku… ? Euh... J’en sais rien!
- KANKURÔ?

Kankuro resta introuvable. Nous mangions sans lui. Temari, comme à son habitude, parla tout le long du repas et termina son assiette la première! J’sais pas comment elle fait! Le soir je me couchai avant Gaara j’étais seule dans le lit, je pris donc toute la place! Le lendemain matin quand je me réveillai, Gaara n’étais toujours pas dans le lit. Je me levai et alla manger mon bol de céréales. Je m’installai sur la table de la salle à manger et quelque chose m’interpeler. Un mouton de poussière sous un meuble du salon. Je me levai pour nettoyer ça et en m’avançant, je vis une autre chose, je pris le mouton de poussière et alla le mettre à la poubelle et reviens dans le salon.

« Gaara, réveille-toi!
- …Bonjour.
-Tu vas bien? T’as bien dormis?
- Oui, et toi?
- Bah, je t’ai attendu hier soir, mais t’es pas venu!
- Quand je suis arrivé dans la chambre tu dormais et t’avais pris tout le lit, j’voulais pas te déranger, alors j’suis venu ici.
- …
- Rougis pas comme ça! Après, c’est moi qui rougis!
- Désolé. Viens!

Je pris mon Kazekage dans les bras, puis on entendit du bruit dans la cuisine. Nous nous dirigions vers la cuisine, main dans la main, puis stoppé, l’intrus déclara :

« AAAAAH, J’arriverais jamais à m’en servir de ce machin. Aller, Sale machine de merde! Vache.
- Fait gaffe Ayame, Lily te détins dessus!
- Comment sa?
- Bah, « Vache »...
- Ah, euh…Lily, tu voudrais pas venir m’aider s’il te plait.
- Bien sur.»

Quelques minutes plus tard, un café magnifiquement dosé était prêt devant les yeux d’Ayame. Nous déjeunions, sans Kankuro, Temari était à table bien avant nous.
L’après-midi, je partis à Konoha pour rendre visite à Tsunade, je venais de trouver un fournisseur de saké où les prix était plus que raisonnable et la qualité de la boisson dépassé ceux qui lui avait précédé pour une descente dans mon estomac. Arrivé devant sa porte de bureau, je toquai puis Tsunade se leva pour m’ouvris, Oui elle se leva!


« Oh, Lily! Qu’elle bonne surprise!
- Tsunade, vous étiez au courant!
- Mais entre, dit t-elle pour changeai de sujet.

Nous discutions de chose et d’autre, je découvris que la puissance Konohaiénne était faite en majorité de débiles profond.
(J’vous aime très fort!) Puis je sortis la bouteille de saké, et plus elle dépassé de mon sac, plus le sourire de Tsunade grandissais. Je l’ouvris et… les verres étaient déjà prêts à recevoir la boisson.
Plus nous parlions, plus j’en apprenais sur Konoha et son histoire
(à Tsunade)! Quand je repartis pour Iwa, Gaara me questionner sur l’éventualité que je sache où son débile de frère pouvait bien s’être caché!
Une fois arrivé, Ayame nous annonça que Kankuro était belle et bien partis d’Iwa. Gaara était très énervé, il resta seul sur le toit puis vers une heure très tardive, décida d’aller se coucher ! Quand il s’installa dans le lit, je le pris dans mes bras, et, avec hésitation, ces bras finirent eux aussi autour de moi. Nous étions bien, tout les deux, rien que nous !


« Euh… Vous dormez ?
-…Temari, qu’est-ce que tu veux ?
- Je n’arrive pas à dormir, j’peux dormir avec vous?
- Laisse-moi réfléchir, Non !
- T’as même pas hésité ! T’es méchante Lily ! Gaara ?
- Casse-toi Tema !
- …Ok ! »

L’intrus sortit sans protester, nous étions de nouveau seul ! Mais quelques minutes plus tard, la scène aller ce répéter.

- Euh….Dites, vous dormez ou pas ?
- Plus maintenant !
- T’aurais dû te taire Gaara, elle serait partis !
- C’est bien le problème, elle veut une réponse qu’on dorme ou pas !
- Bref, j’arrive toujours pas à dormir ! J’peux squatter avec vous ?
- La seule différence entre toi et nous c’est que NOUS on squatte pas !
- Ça veux dire Oui ! Génial… »

A peine sa phrase finit, la blonde avait déjà prit place entre Gaara et moi.
Les jours qui suivirent ressembler étrangement à ceux-précédant, et plus les jours passer, plus je me rapprocher de mon retour à Suna. Gaara apprit que Kankuro était partit chez Pakun ce qui le mit en rogne pendant toute une journée et je crois que cette journée était mémorable ! Les dernières nuits passés à Iwa était partagé avec Temari, Gaara ne voulait rien faire pour changé cela, alors je me suis dis que mon retour à Suna me serais magnifique.
Puis, vient le jour du départ, Ayame détestant les adieux me laissa un mot sur la table et partit tout le temps que je resta chez lui, le temps de reprendre les affaires que j’avais chez lui ce qui ce se résumé à pas beaucoup puisque mes affaires avait disparu miraculeusement! Cette lettre était composée de deux phrases directe et que me mis malgré tout le sourire aux lèvres durant tout le long de la journée :

« Si tu crois te débarrassais de moi aussi facilement, tu te trompes ! Je viendrais vous voir à Suna dès que j’en aurais la motivation bien sûr ! Ayame»



Lily Hatawai
Contenu sponsorisé
Profil

MessageSujet: Re: Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii   
 

Chez Ayame à Iwa... raconté par Lily Hatawaii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naroom :: Autres :: Autre :: Autres-